L’atout de vos présentations : Spotlight de Logitech

Aujourd’hui je vous présente une baguette magique pour vos présentations. On peut faire de très belles présentations avec le logiciel Keynote ou des diaporamas avec le logiciel Photo. Mais il est vraiment plus professionnel de les diffuser avec une télécommande permettant d’ajuster le défilement des diapositives au gré de son débit de paroles ou des questions éventuelles. Avec un iPhone et l’application Keynote Remote c’est tout à fait possible, mais la télécommande Logitech fait quelques petites choses en plus qui sont vraiment chouettes.

Aujourd’hui je vous présente une baguette magique pour vos présentations. On peut faire de très belles présentations avec le logiciel Keynote ou des diaporamas avec le logiciel Photo. Mais il est vraiment plus professionnel de les diffuser avec une télécommande permettant d’ajuster le défilement des diapositives au gré de son débit de paroles ou des questions éventuelles. Avec un iPhone et l’application Keynote Remote c’est tout à fait possible, mais la télécommande Logitech fait quelques petites choses en plus qui sont vraiment chouettes.

Pour commencer à l’utiliser, rendez-vous sur le site Logitech et téléchargez l’application qui se trouve dans l’onglet caractéristiques et logiciels.
L’application se charge en quelques secondes sur votre ordinateur, vous pouvez aller la récupérer dans le dossier de téléchargements.
Ensuite, il faut suivre les indications à l’écran, charger la télécommande avec le câble qui se trouve dans la boîte à cet effet sur le port USB de votre ordinateur.
L’application Spotlight fonctionne avec une configuration Mac OS X 10.10 ou ultérieure. La télécommande fonctionne avec USB ou Bluetooth.
La portée du produit est de 30 mètres. Dans une salle de cours ou bien une estrade, 30 mètres, on y est vite. Cela peut varier cependant en fonction des conditions de l’environnement, netteté du signal, absence de pollution d’ondes d’autres appareils…
Rendez-vous ensuite dans la barre de menu du Finder en haut à droite et cliquez sur le logo de la Remote. C’est à cet endroit que vous pourrez faire les paramétrages idoines.

Pour commencer à l’utiliser, rendez-vous sur le site Logitech et téléchargez l’application qui se trouve dans l’onglet caractéristiques et logiciels.
L’application se charge en quelques secondes sur votre ordinateur, vous pouvez aller la récupérer dans le dossier de téléchargements.
Ensuite, il faut suivre les indications à l’écran, charger la télécommande avec le câble qui se trouve dans la boîte à cet effet sur le port USB de votre ordinateur.
L’application Spotlight fonctionne avec une configuration Mac OS X 10.10 ou ultérieure. La télécommande fonctionne avec USB ou Bluetooth.
La portée du produit est de 30 mètres. Dans une salle de cours ou bien une estrade, 30 mètres, on y est vite. Cela peut varier cependant en fonction des conditions de l’environnement, netteté du signal, absence de pollution d’ondes d’autres appareils…
Rendez-vous ensuite dans la barre de menu du Finder en haut à droite et cliquez sur le logo de la Remote. C’est à cet endroit que vous pourrez faire les paramétrages idoines.

Une charge complète se fait en 60 minutes et peut durer jusqu’à 3 mois. Quant au câble de liaison, pour la charger il fait juste 14 cm… Le coffret contient également un étui gris pour stocker votre télécommande et le câble. Pour ma part, j’aurais préféré un étui rouge… Non pas par coquetterie, c’est juste qu’un étui gris dans une sacoche grise avec des classeurs noirs, le tout étant extra plat, c’est un peu une aiguille dans une botte de foin, mais les goûts et les couleurs, on le sait, ne sont pas universels…!
Au niveau utilisation, dans le panneau de contrôle qui est dans la barre de menu du Finder, on peut régler la durée de sa présentation, 30 ou 60 minutes et même la personnaliser en tapant soi-même le temps de la présentation. C’est idéal pour les conférences de 10 minutes comme celles de TEDX, également utilisateurs de cette télécommande. Ensuite 5 minutes avant la fin du show, la télécommande émet une petite vibration, c’est le moment de présenter sa conclusion ; à l’arrêt du temps défini, un second bip avertit que le temps est écoulé.
Autre intérêt, on peut activer un zoom, par exemple, vous montrez un graphique et les données ne sont pas forcément assez nettes pour toutes les personnes. Le pointeur permet aussi de faire un focus (cercle) sur la donnée dont on parle pour ne pas égarer le spectateur sur la diapositive. Enfin la mise en lumière permet de recentrer la vision du spectateur sur la zone d’intérêt de la diapo.
Bonne nouvelle, on peut se servir des trois en alternance sans pour autant repasser par les réglages, il suffit juste de faire une double pression sur le pointeur pour passer d’un mode à l’autre… Ça marche, il faut juste en voir la facilité en cours de présentation.

Une charge complète se fait en 60 minutes et peut durer jusqu’à 3 mois. Quant au câble de liaison, pour la charger il fait juste 14 cm… Le coffret contient également un étui gris pour stocker votre télécommande et le câble. Pour ma part, j’aurais préféré un étui rouge… Non pas par coquetterie, c’est juste qu’un étui gris dans une sacoche grise avec des classeurs noirs, le tout étant extra plat, c’est un peu une aiguille dans une botte de foin, mais les goûts et les couleurs, on le sait, ne sont pas universels…!

Au niveau utilisation, dans le panneau de contrôle qui est dans la barre de menu du Finder, on peut régler la durée de sa présentation, 30 ou 60 minutes et même la personnaliser en tapant soi-même le temps de la présentation. C’est idéal pour les conférences de 10 minutes comme celles de TEDX, également utilisateurs de cette télécommande. Ensuite 5 minutes avant la fin du show, la télécommande émet une petite vibration, c’est le moment de présenter sa conclusion ; à l’arrêt du temps défini, un second bip avertit que le temps est écoulé.
Autre intérêt, on peut activer un zoom, par exemple, vous montrez un graphique et les données ne sont pas forcément assez nettes pour toutes les personnes. Le pointeur permet aussi de faire un focus (cercle) sur la donnée dont on parle pour ne pas égarer le spectateur sur la diapositive. Enfin la mise en lumière permet de recentrer la vision du spectateur sur la zone d’intérêt de la diapo.
Bonne nouvelle, on peut se servir des trois en alternance sans pour autant repasser par les réglages, il suffit juste de faire une double pression sur le pointeur pour passer d’un mode à l’autre… Ça marche, il faut juste en voir la facilité en cours de présentation.

L’autre bouton de la télécommande permet d’avancer le défilement, mais aussi de diminuer ou d’augmenter le volume d’un diaporama sonore avec un simple balayage vertical de la main.
Enfin le dernier bouton permet la même chose mais en revenant en arrière.
Bon voilà, j’ai testé le produit mais point de présentations en vue dans mon planning pour faire la belle avec la télécommande…! Alors j’ai fait un essai à la maison avec un diaporama des vacances. Avec la télécommande ce fut génial, j’ai pu passer mon diaporama réalisé avec l’application Photo, en mixant sur Garageband mes morceaux préférés pris dans ma bibliothèque iTunes. J’ai tout exporté en film MP4, et la télécommande m’a permis de démarrer le film et d’arrêter le diaporama sans quitter mon canapé, en faisant des arrêts sur image et en baissant le son pour faire les commentaires, c’était bluffant…!

L’autre bouton de la télécommande permet d’avancer le défilement, mais aussi de diminuer ou d’augmenter le volume d’un diaporama sonore avec un simple balayage vertical de la main.
Enfin le dernier bouton permet la même chose mais en revenant en arrière.
Bon voilà, j’ai testé le produit mais point de présentations en vue dans mon planning pour faire la belle avec la télécommande…! Alors j’ai fait un essai à la maison avec un diaporama des vacances. Avec la télécommande ce fut génial, j’ai pu passer mon diaporama réalisé avec l’application Photo, en mixant sur Garageband mes morceaux préférés pris dans ma bibliothèque iTunes. J’ai tout exporté en film MP4, et la télécommande m’a permis de démarrer le film et d’arrêter le diaporama sans quitter mon canapé, en faisant des arrêts sur image et en baissant le son pour faire les commentaires, c’était bluffant…!