Dashlane, le coffre fort virtuel pour mots de passe

Si comme Aladin vous avez le sésame pour vous connecter à toutes vos applications sur internet du premier coup, vous êtes chanceux.
Si comme le mauvais génie ou si comme moi, à force d’avoir des codes et des identifiants sur un nombre incalculable de sites, vous vous mélangez les pinceaux ou vous égarez les post-it, vous finissez logiquement par abandonner.

Si comme Aladin vous avez le sésame pour vous connecter à toutes vos applications sur internet du premier coup, vous êtes chanceux.
Si comme le mauvais génie ou si comme moi, à force d’avoir des codes et des identifiants sur un nombre incalculable de sites, vous vous mélangez les pinceaux ou vous égarez les post-it, vous finissez logiquement par abandonner.

Dashlane est LA SOLUTION !

Certains sites exigent un mot de passe de 8 caractères minimum, d’autres demandent un chiffre en plus ou un signe de ponctuation, un caractère spécial, des majuscules… Bref, le même mot de passe n’est plus possible. Et pourtant SI, c’est ce que j’ai découvert en testant l’application Dashlane.
Dashlane est une société fondée en 2009 par plusieurs ingénieurs français dont Bernard Liautaud, lui-même fondateur de Business Objects.
Pour commencer on télécharge l’application sur un smartphone, un ordinateur ou sa tablette soit à partir de iTunes, soit sur le site Dashlane.com. Il y a une version gratuite et une version payante Premium à 39,99 €. Ensuite on renseigne une adresse mail valide et un mot de passe maître.

Certains sites exigent un mot de passe de 8 caractères minimum, d’autres demandent un chiffre en plus ou un signe de ponctuation, un caractère spécial, des majuscules… Bref, le même mot de passe n’est plus possible. Et pourtant SI, c’est ce que j’ai découvert en testant l’application Dashlane.
Dashlane est une société fondée en 2009 par plusieurs ingénieurs français dont Bernard Liautaud, lui-même fondateur de Business Objects.
Pour commencer on télécharge l’application sur un smartphone, un ordinateur ou sa tablette soit à partir de iTunes, soit sur le site Dashlane.com. Il y a une version gratuite et une version payante Premium à 39,99 €. Ensuite on renseigne une adresse mail valide et un mot de passe maître.

C’est celui-là dont il faut se souvenir !

N’étant stocké nulle part sur aucun serveur, c’est vraiment le mot de passe à mémoriser…! Ensuite on vous demande aussi de mettre un code pin à 4 chiffres, pour entrer plus vite sur Dashlane dans la journée.
La version Premium permet la synchronisation sur plusieurs appareils et tablettes et permet de procéder à la sauvegarde sur un compte iCloud.
L’utilisation en est particulièrement simple. Depuis 1 an, je n’ai à me souvenir que d’un unique mot de passe, le mot de passe maître me permettant d’ouvrir Dashlane, tous les autres sont au chaud dans l’interface.

N’étant stocké nulle part sur aucun serveur, c’est vraiment le mot de passe à mémoriser…! Ensuite on vous demande aussi de mettre un code pin à 4 chiffres, pour entrer plus vite sur Dashlane dans la journée.
La version Premium permet la synchronisation sur plusieurs appareils et tablettes et permet de procéder à la sauvegarde sur un compte iCloud.
L’utilisation en est particulièrement simple. Depuis 1 an, je n’ai à me souvenir que d’un unique mot de passe, le mot de passe maître me permettant d’ouvrir Dashlane, tous les autres sont au chaud dans l’interface.

Chaque fois que vous souhaitez rentrer un nouveau compte, cliquez sur le signe « + », renseignez le nom du site, votre identifiant sur le site (souvent votre adresse mail) et composez votre mot de passe (un petit oeil vous permet de voir précisément ce que vous avez composé), vous pouvez aussi décider que c’est Dashlane qui choisit ; dans ce cas le chiffrement sera plus complexe et si vous envisagez de vous connecter sur un autre appareil, il faudra le recopier au clavier. Pour ma part, je préfère écrire moi-même le mot de passe.

Le chiffrement se fait en AES-256 bits, qui est la référence la plus sécurisée à ce jour.
Si vous installez Dashlane sur votre ordinateur où vous avez déjà stocké des mots de passe, vous pouvez faire un import de ces derniers.
Ma vie s’est considérablement allégée sans ce fardeau de se rappeler des mots de passe. J’ai pris la version gratuite, j’accède à l’application Dashlane sur mon iPhone, je tape mon mot de passe maître et j’ai accès à tous les sites sur lesquels je me balade régulièrement. Je peux aussi les lancer directement de mon iPhone simplement dans l’interface Dashlane en me connectant. C’est vraiment très bien pensé.

Parmi les concurrents de Dashlane, il y a 1Password, Lastpass ou Keepass. Pour ma part, j’ai testé Keepass et je ferai le constat suivant : Keepass en milieu professionnel et mutualisé est intéressant, à condition de mettre au point, quelques règles de travail collaboratif. Pour un usage individuel et grand public, Dashlane est à mon sens le plus ergonomique et facile d’utilisation.

Chaque fois que vous souhaitez rentrer un nouveau compte, cliquez sur le signe « + », renseignez le nom du site, votre identifiant sur le site (souvent votre adresse mail) et composez votre mot de passe (un petit oeil vous permet de voir précisément ce que vous avez composé), vous pouvez aussi décider que c’est Dashlane qui choisit ; dans ce cas le chiffrement sera plus complexe et si vous envisagez de vous connecter sur un autre appareil, il faudra le recopier au clavier. Pour ma part, je préfère écrire moi-même le mot de passe.
Le chiffrement se fait en AES-256 bits, qui est la référence la plus sécurisée à ce jour.

Si vous installez Dashlane sur votre ordinateur où vous avez déjà stocké des mots de passe, vous pouvez faire un import de ces derniers.
Ma vie s’est considérablement allégée sans ce fardeau de se rappeler des mots de passe. J’ai pris la version gratuite, j’accède à l’application Dashlane sur mon iPhone, je tape mon mot de passe maître et j’ai accès à tous les sites sur lesquels je me balade régulièrement. Je peux aussi les lancer directement de mon iPhone simplement dans l’interface Dashlane en me connectant. C’est vraiment très bien pensé.

Parmi les concurrents de Dashlane, il y a 1Password, Lastpass ou Keepass. Pour ma part, j’ai testé Keepass et je ferai le constat suivant : Keepass en milieu professionnel et mutualisé est intéressant, à condition de mettre au point, quelques règles de travail collaboratif. Pour un usage individuel et grand public, Dashlane est à mon sens le plus ergonomique et facile d’utilisation.